Vladimir Poutine signe un décret ordonnant d’augmenter de 15 % les effectifs de l’armée russe

Des militaires russes participent à un défilé sur la place Rouge de Moscou, le 9 mai 2023, à l’occasion du Jour de la Victoire, qui marque le 78e anniversaire de la victoire sur l’Allemagne nazie lors de la seconde guerre mondiale.

Le président russe, Vladimir Poutine, a signé, vendredi 1er décembre, un décret ordonnant d’augmenter de 15 % le nombre de soldats de l’armée du pays. Celle-ci devra compter 2,2 hundreds of thousands de membres, dont 1,32 million de soldats, selon ce décret publié par le gouvernement. Le précédent décret, datant d’août 2022, fixait le nombre de membres prévus à 2 hundreds of thousands, dont 1,15 million de militaires.

Concrètement, sans compter le personnel civil, cela représente une augmentation de 169 372 militaires, soit quasiment 15 % de la power de fight fixée actuellement. Le ministère de la défense russe, dès l’annonce de ce décret, a publié un communiqué expliquant cette hausse.

« L’augmentation des effectifs des forces armées est due à une augmentation des menaces visant notre pays et liées à la conduite de l’opération militaire spéciale [en Ukraine] et la poursuite de l’élargissement de l’OTAN », a-t-il avancé. « Un renforcement des forces armées combinées de l’Alliance près des frontières de la Russie et le déploiement de moyens supplémentaires de défense aérienne et d’armes de frappe sont en cours », a-t-il assuré.

Aucune « mobilisation » prévue

Le ministère a toutefois déclaré que cette augmentation de ses effectifs se fera « par étapes », sur la base d’engagements volontaires, et qu’aucune « mobilisation [militaire] n’est prévue ».

En septembre 2022, face à des graves difficultés sur le entrance, la Russie avait ordonné une mobilisation militaire, poussant des centaines de milliers de jeunes hommes à fuir le pays pour éviter un enrôlement de power et suscitant des mécontentements. Depuis, le entrance s’est stabilisé et les autorités russes privilégient des recrutements sur la base du volontariat, en promettant d’importants salaires et des avantages sociaux à ceux décidant de s’engager.

L’ancien président russe Dmitri Medvedev, aujourd’hui vice-président du Conseil de sécurité russe, a déclaré vendredi que plus de 452 000 personnes avaient été recrutées dans l’armée russe sous contrat entre le 1er janvier et le 1er décembre 2023

Le Monde avec AFP et Reuters