En direct, guerre en Ukraine : le level sur la state of affairs mardi matin

Les Etats-Unis annoncent une nouvelle aide militaire à l’Ukraine de 100 tens of millions de {dollars}

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, et le secrétaire à la défense américain, Lloyd Austin, à Kiev, lundi 20 novembre 2023.

Washington a annoncé lundi une nouvelle aide militaire pour l’Ukraine de 100 tens of millions de {dollars}, le jour de la visite du secrétaire à la défense, Lloyd Austin, à Kiev. Elle comprend des systèmes Himars, des munitions d’artillerie et des armes antichars, ainsi que des munitions de petit calibre, selon des communiqués du Pentagone et du département d’Etat.

Lors de sa visite, M. Austin a assuré le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, de la pérennité du soutien de Washington face à l’invasion russe. Les Etats-Unis sont de loin le principal fournisseur d’aide militaire à Kiev, et une réduction de son soutien, réclamée ardemment par certains élus républicains, porterait un dur coup aux efforts ukrainiens pour libérer le sud et l’est occupés du pays.

Cette nouvelle aide provient de fonds déjà approuvés par le Congrès américain mais qui s’amenuisent dans l’attente du vote d’une nouvelle enveloppe budgétaire pour l’Ukraine réclamée par le président, Joe Biden, mais qui reste en suspens en raison de l’opposition d’élus républicains.

« Le message que je vous apporte aujourd’hui, Monsieur le président, est que les Etats-Unis sont avec vous et resteront avec vous pour longtemps », a déclaré Lloyd Austin lors d’une rencontre avec le chef de l’Etat ukrainien. « Avec nos alliés et partenaires, nous continuerons à soutenir les besoins urgents de l’Ukraine sur le champ de bataille et ses exigences de défense à lengthy terme », a ajouté sur X le responsable, qui devait également s’entretenir avec son homologue ukrainien, Rustem Umerov, et le commandant des forces armées, Valeri Zaloujny. M. Zelensky a, de son côté, qualifié la visite du chef du Pentagone « de sign très vital ». « Nous comptons sur votre soutien », a-t-il dit.

L’Ukraine s’efforce de s’assurer la poursuite de l’help européenne et américaine, alors qu’en Occident des voix s’élèvent pour réclamer la réduction de ce soutien, après bientôt deux ans de guerre. La communauté internationale ayant le regard rivé sur la guerre entre Israël et le Hamas depuis le 7 octobre, Kiev veut éviter que le soutien reçu jusqu’ici ne diminue.